Photo - amanite des cesars

Amanite des césars ou oronge

Amanita coesarea
Très belle espèce de champignon, elle est particulièrement recherchée et prisée. On la trouve surtout dans les régions méridionales.

Photo - cepe

Cèpe

Boletus Edulis
Le cèpe est un champignon très apprécié de la gastronomie française. Malgré une présence sur tout le territoire, sa pousse reste capricieuse et dépend énormément des conditions climatiques. Les ramasseurs possèdent « leurs coins », comme pour la truffe, et se gardent bien de partager ce lieu secret. Plusieurs variétés existent en fonction des forêts dans lesquelles on les trouve.

Photo - chanterelle grise

Chanterelle Grise

Cantharellus Tubaeformis
Champignon que l’on peut qualifier de commun car il pousse en abondance. Met apprécié, la chanterelle grise se marie avec toutes sortes de plats.

Les champignons sylvestres

Chanterelle Jaune

Cantharellus lutescens
Champignon que l’on peut qualifier de commun car il pousse en abondance. Met apprécié, il se marie avec toutes sortes de plats.

Les champignons sylvestres

Charbonnier

Tricholoma terreum 
Champignon à la chair croquante et moelleuse, le charbonnier s’accommode bien seul ou dans un mélange de champignons.

Photo - coulemelle

Coulemelle

Macrolepiota procera
Champignon à consommer jeune et de préférence sans le pied. On le trouve dans toutes les régions de France. On lui attribue de nombreux noms : chevalier bagué, cocherelle, nez de chat, filleul…

Photo - girolles

Girolles

Cantharellus Cibarius
Champignon très souvent utilisé dans la cuisine française, on le trouve aussi sous le nom de chanterelle. Sa chair savoureuse convient à bon nombre de préparations.

Photo - lactaire delicieux

Lactaire délicieux ou sanguin

Lactarius deliciosus
Appelé Roussillous dans le Sud de la France, ce champignon est très recherché et très apprécié, surtout dans les régions méridionales.

Photo - morilles coniques
Photo - morilles rondes

Morilles

C’est un champignon très apprécié dans la cuisine française. Sa pousse est plutôt capricieuse et dépend des conditions météorologiques. De plus, elle n’est pas fidèle et ne revient pas souvent au même endroit. On peut la trouver dans son jardin comme dans une clairière.

On distingue principalement deux variétés :

Morilles coniques : Morchella Conica

Morilles rondes : Morchella Esculenta

Photo - mousseron des pres

Mousseron des prés

Marasmius Oreades 
Cette espèce de champignon est agréable à ramasser car il pousse en grande colonie. Il a énormément de goût et est très apprécié dans le milieu culinaire. En revanche, sa cuisson nécessite beaucoup de patience et de savoir-faire, c’est pourquoi on ne le retrouve pas partout.

Photo - mousseron saint georges

Mousseron Saint-Georges ou Tricholome de la Saint-Georges

Calocybe gambosa
Ce champignon pousse au printemps aux alentours de la Saint-Georges à qui il doit son nom. Comme certains de ses camarades, il pousse en rond et se trouve surtout dans les prairies. Il a ses adeptes et mais aussi ses détracteurs du fait de son goût prononcé.

Photo - pied de mouton

Pied de Mouton

Hydnum Repandum
Sa chair est ferme et savoureuse. Il convient bien au mélange forestier. Il est préférable d’ôter les aiguillons pour supprimer « l’amertume » à la cuisson.

Photo - sparrasis crepu

Sparrasis Crepu

Sparassis crispa
Ce champignon ressemble à une grosse éponge et peut peser jusqu’à 6 kg. On le connaît sous le nom de morilles des pins. Il faut le consommer jeune. Ce champignon est très peu utilisé dans la cuisine française mais pour autant, il est très apprécié.

Photo - truffe

Truffe

Truffe d’hiver: Tuber melanosporum

Truffe d’été : Tuber æstivum

Truffe de Bourgogne : Tuber uncinatum

Photo - trompette

Trompette

Craterellus Cornucopioides